La fontine

Les Valdotains l'appellent la fontina, mais ne nous y trompons pas derrière ce joli nom se cache un fromage de caractère. Bénéficiant d'une AOP depuis 1996, il est le fruit d'un savoir-faire ancestral. Les vaches de race valdotaîne – rodza ou nèira – sont les seules fournisseuses de lait autorisées dans sa fabrication.

 FontinaNourries de l'herbe des prés pendant l'été, elles consomment exclusivement du foin local en hiver. Leur lait restitue donc les saveurs des fleurs des Alpes qui donnent au fromage toute sa finesse. D'ailleurs, la couleur de sa pâte mi-cuite et fondante change avec les saisons. Une fontine produite en hiver portera une robe jaune paille clair tandis que celle produite en été s'habille d'un jaune plus vif. Il s'associe à de nombreux ingrédients de la cuisine valdotaine comme la polenta, les cognes, mais aussi avec le bœuf, les pâtes et les gnocchis. Son nom ne ferait pas référence à la douceur de son goût, mais au patronyme valdotain « De Funtina ».