Osez le Pois. Chiche ?

 Il y a 10 000 ans, on consommait le pois chiche en Iran, en Grèce et... à Paris, comme l’attestent les fouilles opérées au Carrousel où l’on en a retrouvé traces. Son cheminement supposé commencerait en Asie centrale et les Romains en auraient assuré la diffusion dans toute l’Europe. 

poidC’est aux pois, substitut alimentaire de base au blé, lors des différentes famines et disettes qui ont frappé l’Europe au Moyen Âge, que des milliers de personnes doivent leur survie. Distribuée à la porte des couvents aux indigents, la « Pitance », une purée de pois pilés, est restée dans notre vocabulaire. Le petit pois, lui, a une toute autre renommée. Il arrive en France sous Louis XIV et devient un « must » gastronomique dans l’aristocratie. C’est « une mode, une fureur » s’exclame Madame de Maintenon. Mais les classes laborieuses l’adoptent également en s’empressant de spéculer sur les pouvoirs attribués aux nombres de pois dans chaque cosse : s’il y en a neuf, un mariage est à prévoir ; s’il y en a onze, il faut d’urgence les jeter dans un bénitier pour faire fuir les sorciers...