L’aubergine ressuscitée

Il faut remonter à plus de 4 000 ans pour trouver les première traces de ce légume à l’étrange couleur variable.

obergineEt ce fut en Birmanie. Les grands voyageurs que furent les arabes en étendirent l’influence au fil de leurs conquêtes. Mais c’est en arrivant en France et en Italie, au XVIe siècle que sa réputation se ternit. Sans que l’on ne sache pourquoi, médecins et botanistes de l’époque l’accusent de provoquer des crises d’épilepsie et même de rendre fou. Ils la baptiseront « pomme de Sodome ». L’aubergine va donc, pour un temps, n’avoir qu’une fonction ornementale, mais surtout pas en cuisine. C’est à Louis XIV que l’aubergine doit de retrouver le chemin des assiettes et faire ainsi connaissance avec l’huile d’olive dont elle fera le meilleur usage.